Les jeux sont faits

Hier matin, je me suis réveillée avec un sentiment amer, regrettant une très courte période d’insouciance, soudain évaporée. Les deux jours de nidation étant à priori passés, soit l’embryon s’est accroché, soit il a passé son chemin. Et il nous faudra patienter encore une semaine pour le savoir.

Mon mari a essayé de me rassurer après ce petit passage à vide, « on a fait ce qu’il fallait ». C’est vrai que ces derniers jours, tout était réuni pour l’accueillir dignement : beaucoup de repos, le respect des deux jours sans voiture préconisés par la clinique (vendredi et samedi, jours supposés de la nidation), mon régime alimentaire ô combien important (allez voir mon article précédent si vous voulez vous moquer de moi), la visite chez mon acupunctrice et un lot de pensées positives. Pourtant, le matin du transfert, nous avions été très déçus par le résultat de la fécondation, nous nous attendions à davantage d’embryons (puisque davantage d’ovocytes). Pas que nous voulions à tout prix des jumeaux ou des triplés, mais nous aurions simplement souhaité augmenter nos chances de réussite. L’annonce digérée et la déception passée, nous nous sommes bel et bien concentrés sur cet embryon unique, car c’est peut-être LUI. Alors voilà, maintenant on attend.

LUI, c’est désormais Arès qu’on le nommera, le Dieu de la Guerre et de la Destruction dans la mythologie grecque, Fils de Zeus et de Héra, Mars chez les Romains. Oui, il doit se battre pour survivre dans un environnement hostile, n’ai-je pas d’affreux anti-corps à vaincre pour qu’il puisse se faire une place ? Alors oui, après avoir songé un instant à lui donner un petit nom italien (comme sa maman), comme par exemple Robusto (costaud), Vincitore (vainqueur), Tesoro mio (mon trésor), Roberto (mio palmo), c’est bien Arès que nous avons choisi le futur papa et moi.

Hier, c’était dimanche, il faisait beau, nous étions ensemble Zeus et moi, nous avons fait de petits travaux manuels (chut , on prépare des surprises pour Noël) et une jolie balade le long de la Garonne. Et maintenant, on attend.

Aujourd’hui, j’ai repris le travail, je suis un peu fatiguée, mais je me languissais de retrouver mes élèves, d’entendre leurs « maîtreeeesse! » quand ils entourent mes jambes de leurs petits bras et qu’ils me serrent très fort.

Et maintenant, on attend.

Publicités

5 réflexions sur “Les jeux sont faits

  1. Dimanche soir, en pleine « fenêtre d’implantation », j’ai un bref coup de spleen avec moi aussi le sentiment que, passée l’euphorie du transfert et les premières, allez, 72 heures, la parenthèse enchantée – celle où tout est encore possible (en théorie du moins) – se refermait. J’ai vite chassé cette pensée maussade par une de ces visualisations si chères à notre acupunctrice préférée 😉
    Arès c’est un très beau pseudo-d’embryon (je note que nous sommes très mysogine du pseudo nous autres de la blogosphère, moi la première même pas fichue de respecter la parité 🙂 ).

    Je vous souhaite de longues et belles balades sur les berges de la Garonne en compagnie d’Arès pour les 9 mois à venir et plus encore dès lors qu’il aura été nommé à l’Etat Civil… Bises.

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Bulle, je vais bien merci, mieux du moins. J’ai eu un coup de blues énorme hier soir et j’ai très peu dormi: j’avais une grosse migraine qui m’a fait imaginer le pire et j’ai guetté les « signes » une bonne partie de la nuit. Pour l’instant RAS, alors on attend. Chaque jour qui passe est un jour de gagné. J’ai regretté d’avoir repris le boulot en début de semaine, mais finalement le temps passe plus vite. On sera fixés samedi, au plus tard… C’est gentil de prendre des nouvelles!
      Bonne fin de soirée, bises.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s