Adoption internationale: encore une claque !

Dans mon billet du 12 février, je vous disais qu’on avait pris notre première claque liée à notre démarche d’adoption, avec la réponse négative de notre OAA (Organisme Autorisé pour l’Adoption) favori. On voulait envoyer d’autres candidatures et j’ai donc appelé les OAA agréés dans notre département pour avoir plus de renseignements (il y en a une trentaine). Je dois vous dire que je n’ai pas été déçue et je vous retranscris une conversation téléphonique avec un bénévole d’un OAA que je ne citerai pas, ça vaut son pesant de cacahuètes !

  • Allô!
  • Allô, bonjour, Mme Fortuna à l’appareil, je vous appelle car, avec mon mari, nous avons obtenu notre agrément récemment et nous envisageons de déposer une candidature chez vous. J’aurais voulu voir avec vous si on correspond à vos critères de sélection avant de constituer notre dossier.
  • Quel âge avez-vous tous les deux?
  • 40 et 41 ans.
  • Ah mais ça commence à être limite 40 ans… Vous êtes mariés depuis combien de temps?
  • Depuis 10 mois.
  • Ben voilà, avec cette mode de ne plus se marier, les gens font comme vous, ils se marient au moment de demander l’agrément et après c’est trop tard! Certains pays demandent à ce que les couples soient mariés depuis 2 ans, ou même 5 ans.
  • Quelqu’un de l’EFA m’a dit que les années de mariage sont à compter au moment de l’accueil de l’enfant. Avec 4 ans d’attente en moyenne (dixit notre Conseil Général), nous aurons ces 5 ans de mariage au moment voulu et…
  • Ah non, chez nous, c’est au moment de la demande!
  • Ah d’accord…
  • Qu’est-il mentionné sur votre notice concernant les enfants?
  • Un ou deux enfants de moins de six ans.
  • Mais c’est très banal ça, 0-6 ans. Bon, si vous voulez avoir des chances d’adopter, demandez des enfants à particularités, avec HIV ou hépatite. Vous savez, c’est tabou le HIV, mais faut arrêter, hein? Un enfant ayant le HIV, avec la tri-thérapie, de nos jours, il aura une vie tout à fait normale, hein ?

Je vous épargne la suite… C’est un peu violent comme discussion, non ? Ou bien c’est moi qui suis chochotte ? Je connais la dure réalité de l’adoption internationale (on nous l’a assez répété aux réunions et lors des entretiens avec l’assistante sociale), mais est-ce bien utile de décourager les gens comme ça ?

J’avais appelé 3 OAA ce matin-là et, entre les pays qui se ferment à l’adoption, les enfants trop grands par rapport à notre notice et les années de mariage qui manquent, aucun ne voulait de notre dossier. J’étais bien déprimée, mais j’ai pris sur moi et je ne me suis pas laissée démonter. J’ai décidé d’arrêter les appels téléphoniques et j’ai pris un maximum d’info sur le net (ce que j’ai pu car les OAA n’ont pas tous un site web et les fiches pays sur diplomatie.gouv.fr ne sont pas forcément à jour). J’ai sélectionné les OAA qui pourraient nous correspondre, en fonction de l’âge max des parents (nous), celui des enfants et les années de mariage (j’ai sélectionné jusqu’à 5 ans) et je me suis retrouvée avec une liste de 14 OAA. Avec mon mari, en quelques jours, nous avons rédigé les lettres de motivation (personnalisées), constitué les 14 dossiers (des dizaines et des dizaines de photocopies) et les avons envoyés (12 par courrier postal, un par mél et un déposé en main propre car OAA dans notre ville).

L’après-midi même (avant-hier), nous avions l’appel de l’OAA de notre ville: notre dossier étant tout à fait « recevable », nous devons participer à une réunion d’information prochainement où on nous expliquera, entre autres choses, les enfants à « particularités ».

Step by step…

Pour ceux que ça intéresse – Mamzelle Fleur 😉 , voici quelques sites utiles pour l’adoption internationale :

– le site de diplomatie.gouv

– le site de l’EFA (Enfance et Familles d’Adoption)

– le site de l’AFA (Agence Française de l’Adoption)

Pour des infos sur la 1ère étape, cad l’agrément, vous pouvez aller consulter le site de l’EFA.

Publicités

30 réflexions sur “Adoption internationale: encore une claque !

  1. Ca me fâche très très fort ces discours !!! Ca me rappelle la réunion d’information… Putain, mais adopte le l’enfant avec un HIV connard !!! Tellement facile… Pfffff
    Désolée mais vraiment, ça m’horripile aussi peu de considération…
    Ce que je retiens de positif, c’est que l’OAA de votre ville a été très accueillant. Et que surtout, vous ne lâchez RIEN !! Bravo !! Bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Ah la la, non tu n’es pas chochotte et puis tu es tombée sur un réac’ qui se permet de juger en plus…
    Courage pour la suite.
    PS : sais-tu si le simulateur AFA existe encore ? Il y a bientôt un an, on nous en a parlé lors de la réunion d’informations, et depuis je ne l’ai jamais trouvé (ou alors des liens morts uniquement)…
    Bisous

    J'aime

    • C’est clair! Et puis, quand on se projette avec une famille, ce n’est pas du tout cette situation qu’on envisageait. Même si ça peut arriver de mettre au monde un enfant malade avec une grossesse « naturelle », c’est différent de le savoir avant et de le choisir. Il faut être suffisamment forts pour se sentir prêts à affronter ça. Bien sûr, ces enfants aussi ont le droit d’avoir une famille, mais ce n’est pas si facile que ça, pour nous en tout cas.
      Merci pour tes encouragements!

      J'aime

    • Tu m’étonnes! J’y ai pensé récemment au cas Valeria. Je l’apprécie beaucoup en tant qu’actrice et réalisatrice, mais là je me demande vraiment comment elle a fait. Attendait-elle ce nourrisson depuis de très longues années ou bien son nom (et son argent?) l’auraient-elle beaucoup aidée?
      Merci!

      J'aime

      • Je l’apprécie beaucoup aussi mais je m’étonne parfois en lisant des magazines des traitements de faveur pour les peoples. Tout comme l’accès tardif de la pma à certaines élues. Cela parasite la compréhension publique. Allez courage ! 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. ça a l’air vraiment violent ces démarches aussi. Ils sélectionnent les couples en essayant de décourager les moins pugnaces, c’est ça?? EN tout cas, je vous trouve bien courageux. Merci pour les liens Fortuna, mais je vais attendre un peu pour les donner à ma copine car je lui ai déjà envoyé 3 mails hier avec un foule d’infos et ce midi elle m’a dit ‘faut que je digère, je crois qu’on est déjà bien en retard dans nos démarches »…Je ne voudrai pas non plus la décourager en l’assommant de trop d’infos d’un coup !
    Allez courage vous allez y arriver !

    J'aime

    • Oui, je me suis demandée si ce n’était pas fait exprès pour décourager les gens, vu qu’il y a trop de demandes…
      Ok pour ta copine, effectivement le but n’est pas de la faire crouler sous les infos.
      Merci, on y arrivera, je suis coriace!

      J'aime

  4. Le Prince et moi on a l’agrément depuis juillet 2014, et c’est exactement parce que j’avais peur de me prendre ce genre de choses en pleine face que pour l’instant on n’a pas contacté d’OAA…
    Ton courage m’épate!
    Bisous

    J'aime

    • On n’a pas vraiment le choix: avec l’AFA, on va le tenter mais je crois que c’est pire qu’avec les OAA (ils ont encore plus de demandes) et, concernant les pupilles de l’état, on est trop vieux pour les nourrissons… Si on était des djeuns comme vous, ça t’énerve hein? ;-), peut-être qu’on ne se tournerait pas vers l’international, mais qu’on resterait sur la France. On a raté le coche, c’est comme ça! Bises

      J'aime

  5. Pfff mais quel parcours du combattant… Et puis l’humanisme de certaines associatifs me laisse parfois perplexe 🙂 Bon au moins une bonne nouvelle avec la réponse positive de cette OAA de « notre ville » donc / . Bisette copine 🙂

    J'aime

  6. Oh la la mais c’est « rencontre du troisième type » avec cet OAA… En tout cas, tu ne t’es pas laissée décourager ! C’est une bonne nouvelle d’avoir reçu ce courrier de l’OAA de votre ville, alors j’espère que cette réunion sera intéressante et prometteuse…
    Bises !

    J'aime

  7. Je me retrouve quelques années en arrière lorsque nous avons adressé nos premiers courriers aux OAA. L’époque était « autre » en adoption internationale, mais je me souviens que toutes les demandes de renseignement faites par mail avaient abouti à des réponses déprimantes. Nous avions donc pris le taureau par les cornes en prenant notre plume, et nous avons eu raison! MDM nous a dit oui rapidement. Pour la suite, ce fût une autre histoire … mais aujourd’hui, nous ne regrettons rien.
    Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner, ce serait celui-ci: maintenez le cap de votre projet, celui que vous avez défini tous les 2. Nous avons des limites qui nous appartiennent, et aussi difficile que cela soit à faire ou à dire, il faut tenir bon la barre pour ne pas se laisser influencer par les donneurs de conseils! Nous avons souvent eu le sentiment que les gens nous jugeaient peu ouverts ou obstinés en ne voulant pas changer de parcours, aujourd’hui nous savons que nous avons eu raison!
    Plein de bisous d’encouragement et quelques ondes positives pour cette envolée de courriers
    xxx
    http://notrepetitduboutdumonde.blogspot.fr/

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce témoignage, votre soutien et vos conseils! Vous avez raison, on ne va pas se laisser décourager, ni changer de projet sous prétexte que l’adoption internationale est de plus en plus compliquée… Je suis allée voir votre blog, quelle jolie histoire :-). Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s